Tag Archives: Geneviève Pettersen

Geneviève Pettersen, La déesse des mouches à feu

Standard

Ce livre raconte environ un an de la vie d’une adolescente du Saguenay au milieu des années 90. Sa mère lui donne une copie du livre Moi, Christiane F, droguée, prostituée. On pourrait s’imaginer que lire sur les mauvaises expériences d’une jeune fille qui se drogue devrait en décourager une autre de le faire, mais non, Catherine la jeune saguenéenne, trouve que ça fait cool. Elle commence à prendre de la drogue et à faire toute sorte d’expériences, en rébellion avec ces parents.

Dans ce livre de Geneviève Pettersen, le personnage lit le livre sur Christiane F. Je ne l’ai pas lu au même âge, mais j’ai vu le film à sa sortie en 1981. Ho la la, quelle expérience! Très sombre, très crû, ce film m’a vraiment découragé de m’approcher de la drogue… en plus de la lecture de L’herbe bleue, qu’on s’arrachait à la bibliothèque municipale quand j’étais un peu plus jeune que lors de la sortie du film sur Christiane F.

Le livre se conclut sur des images du déluge du Saguenay. Catherine était allée à la pêche avec son père pour sa fête. Il pleuvait sans arrêt et ils décident de revenir à Chicoutimi. Ils y rencontrent la dévastation, la maison où Catherine a passé son enfance s’enfonce dans les flots.

Est-ce qu’on en déduit que la jeune Catherine est à la croisée des chemins, s’en va vers un recommencement, une occasion de repenser ses choix? Qu’est-ce qu’elle fera à partir de ce moment? Étudier, développer un engagement envers sa communauté et participer à la reconstruction, ressentir une énergie nouvelle pour faire quelque chose de ses capacités créatrices? Ou retournera-t-elle tout simplement à ses habitudes?

J’ai trouvé que le livre avait des longueurs, j’ai même failli le laisser de côté. Mais la fraîcheur de la langue et les détails du quotidien qui sont si bien campés ont eu raison de ma réticence face au thème de la drogue, qui n’est franchement pas dans mes centres d’intérêt. Au-delà de ce thème, le livre donne un aperçu d’un moment dans une vie qui se passe dans une région qui a des particularités culturelles que l’auteure rend très bien.

Référence:

Pettersen, Geneviève. La déesse des mouches à feu. Le Quartanier Éditeur, Montréal, 2014.

Autres choses:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moi,_Christiane_F.,_13_ans,_drogu%C3%A9e,_prostitu%C3%A9e%E2%80%A6_(livre)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moi,_Christiane_F.,_13_ans,_drogu%C3%A9e,_prostitu%C3%A9e%E2%80%A6_(film)

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Herbe_bleue_(roman)

https://www.vice.com/en_ca/article/7b7ved/christiane-felscherinow-interview

http://www.spiegel.de/international/germany/christiane-f-publishes-new-book-about-her-life-on-drugs-a-926540.html

http://www.lapresse.ca/arts/livres/entrevues/201403/07/01-4745599-genevieve-pettersen-jouer-avec-le-feu.php

Au théâtre en 2018: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1034066/livre-roman-deesse-mouches-a-feu-theatre-genevieve-pettersen