Catherine Lalonde, La dévoration des fées

Standard

Une petit livre fascinant, la vie rude d’une petite fille non désirée (on voulait un garçon), écrit dans un langage cru et charnel. De courts paragraphes créent des images si vivantes qui fascinent en même temps qu’elles répugnent. Des incantations pour faire disparaître la misère, la saleté, le malheur d’être née du mauvais sexe, et de grandir si pleine de vie dans un milieu si peu propice au bonheur.

Ça se lit tout seul et ça se relit en ouvrant le livre n’importe où. Un livre à laisser à son chevet pour faire des rêves fantastiques et enchevêtrés.

Référence:

Lalonde, Catherine. La dévoration des fées. Le Quartanier Éditeur, Montréal, 2017.

 

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s