Brigitte Pilote, Monique Jérôme-Forget

Standard

Monique Jérôme-Forget a été une figure-clé des années de gouvernement libéral de Jean Charest (province de Québec), relevant les défis de la présidence de Conseil du trésor et du ministère des finances. Étant donné le petit nombre qu’on voit dans de type de poste autant dans le secteur privé que dans le secteur publique, le parcours de Madame Jérôme-Forget ne peut laisser indifférent. Par contre, quand on regarde les réactions à son passage en politique, elle ne semble laisser personne indifférent. Elle a nombre d’admirateurs, mais elle a aussi ses détracteurs. Des commentaires vu sur les sites web de grands quotidiens qui ont mis en ligne des articles décrivant son parcours témoignent de ces deux extrêmes.

Ce livre est basé sur des entrevues avec Monique Jérôme-Forget qui ont eu lieu en 2013 et 2014, ainsi que sur des témoignages de son ancienne chef de cabinet, son mari, Jean Charest et autres.

Ce qui frappe dans son parcours est qu’il est atypique pour les femmes de sa génération: Elle a obtenu un doctorat (après avoir eu ses enfants!), elle a vécu à l’étranger, et elle travaillé dans plusieurs milieux distincts, travaillant parfois dans une ville autre que celle où elle habitait. Pour ce faire, elle a eu le soutien indéfectible de son mari, Claude Forget. Bien des femmes de sa génération auraient aimé poursuivre des études, mais soit les ressources n’étaient pas disponibles, soit c’était mal vu dans leur famille, et il fallait se résigner à ce qui était possible. Ma mère vient à peut près du même milieu (elles ont même habité sur la même rue à Montréal!) et ces opportunités ne se sont pas manifestées, en tout cas pas au même âge… elle a réussit à aller à l’université dans la cinquantaine. Elle s’intéressait à la politique et aurait aimé s’impliquer mais devait aussi concilier ses aspirations avec ses obligations familiales et elle ne se sentait pas libre d’explorer certaines options.

La lecture de ce livre nous replonge rapidement dans les grands dossiers des 17 dernières années, puisque Madame Jérôme-Forget a été dans l’opposition en 1998 et a été ministre à partir du moment où le parti a été porté au pouvoir en 2003 jusqu’à son départ de la politique active en 2009. Il nous fait voir les jeux de coulisse et les défis qui se posent à nos dirigeants politiques, dans un dialogue intime avec une femme hors de l’ordinaire. Pour ceux qui s’intéressent à la politique québécoise, ce livre propose une pièce de puzzle pour comprendre un de ses acteurs marquants.

Brigitte Pilote a déjà publié deux romans, Les mémoires d’une enfant manquée et Motel Lorraine, et signe ici son premier ouvrage de type biographique. Elle se fait la voix de Madame Jérôme-Forget et nous transmet avec une grande empathie pour son sujet ce qui ressemble plus à des mémoires qu’à une biographie, et j’ose espérer qu’elle tentera l’aventure de la biographie, avec une approche plus en profondeur, plus analytique. Sa façon d’écrire, claire et qui va droit au but, semble bien s’y prêter.

Référence

Pilote, Brigitte. Monique Jérôme-Forget. Éditions Libre-Expression, Montréal, 2015.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s