Emmanuel Carrère, Le royaume

Standard

Je ne sais même pas où commencer pour décrire ce livre… Ouf? Wow? Ayoye? 16 heures de lecture. Certaines longueurs, mais tellement fascinant! C’est fascinant ce qu’on peut savoir et ne pas savoir en ayant grandi catholique. On nous enfonce des choses dans le crâne à l’école (hé oui, j’ai connu l’école confessionnelle, ça ne me rajeunit pas) et on entend beaucoup de choses à l’église sans les comprendre et quand on abandonne la pratique religieuse à l’adolescence comme on rejette bien des choses qui viennent de l’éducation familiale, finalement on sait bien peu de ce qu’on a rejeté.

Donc, j’en sais trop peu pour commenter sur la justesse de ce que dit Emmanuel Carrère,  mais assez pour apprécier son coup d’oeil critique, son humour, son sens de la dérision (et de l’autodérision), son approche irrévérencieuse des institutions qui se prennent trop au sérieux.

Ce livre est structuré autour de trois thèmes principaux:

  1. Une description du cheminement d’Emmanuel Carrère: ses années de croyance et de pratique religieuse, son cheminement vers l’agnostisme
  2. Une exploration des écrits de Saint-Paul et son rôle dans le développement de l’église catholique: ses voyages, l’établissement de groupes de chrétiens dans différentes localités, les rivalités entre Paul et autres figures du début du christianisme
  3. Une exploration de l’origine et de la véracité des évangiles, en particulier l’évangile selon Saint Luc.

Emmanuel Carrère s’interroge les faits qui ont été déterminants pour l’histoire, pour la survie de cette religion et son évolution. Un des faits qu’il considère important est la conversion au christianisme de l’empereur Constantin au IVe siècle. Il raconte:

Étudiant en histoire, autrefois, j’ai eu à rédiger un mémoire sur un sujet de mon choix. Comme j’étais à la fois très ignorant en histoire et très calé en science-fiction, j’en ai choisi un sur lequel j’étais certain d’en savoir plus que tout mon jury réuni: l’uchronie.

L’uchronie, ce sont les fictions sur le thème: et si les choses s’étaient passées autrement? Si le nez de Cléopâtre avait été plus court? Si Napoléon avait gagné à Waterloo? Au fil de mes recherches, je me suis aperçu qu’un grand nombre d’uchronies tournent autour des débuts du christianisme. Cela n’a rien d’étonnant: si on cherche dans la trame de l’histoire l’endroit où faire l’accroc qui produira le changement maximal, on ne trouvera jamais mieux.

La première chose qui n’est venue en tête en lisant ce passage, c’est le roman de Stephen King, 22/11/63, où il explore le “et si on avait empêché Lee Harvey Oswald de tuer JFK?”. La deuxième, c’est ce que disent les auteurs de “science-fiction” pour lesquels la “science” ou plutôt la “pseudo-science” n’est pas le centre du récit, mais qui examinent des réalités alternatives dans un genre qu’ils préfèrent appeler “fiction spéculative”. En fait, je trouve le terme plutôt redondant, toute fiction étant pour moi une spéculation sur des réalités alternatives où l’imagination joue toujours une part importante.

Dans Le royaume, Emmanuel Carrère fait une enquête sur les faits et les interprétations connues sur le contenu du nouveau testament. Il y injecte une bonne part d’imagination, de spéculations sur les acteurs de ces histoires, lit beaucoup entre les lignes, explique les comportements et les événements en termes modernes.

J’ai eu un certain plaisir à lire ce livre, pour la majeure partie. Pour me faire une meilleure idée de cet auteur, je devrai en lire d’autres. J’ai des copies de Limonov, de L’adversaire et de La moustache. C’est devrait être assez.

D’autres on dit:

http://voir.ca/pierre-luc-brisson/2014/10/06/le-royaume-demmanuel-carrere/

http://www.lexpress.fr/culture/livre/luc-paul-et-emmanuel-carrere_1570752.html

http://www.lejdd.fr/Chroniques/Bernard-Pivot/Le-western-evangelique-d-Emmanuel-Carrere-la-chronique-litteraire-de-Bernard-Pivot-683694

http://www.juanasensio.com/archive/2014/10/18/le-royaume-d-emmanuel-carrere-pierre-mari-pol.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s