Salon du livre de Montréal 2014, Jour 3

Standard

Beau vendredi qui se rapproche de la foire… plein de monde, beaucoup plus d’enfants en après-midi et un bruit de fond constant, une vraie ruche. Mais ça veut dire qu’il y a du monde qui aime les livres à Montréal.

Les belles rencontres d’aujourd’hui:

  • Julie Stanton: poète publiée aux éditions Les heures bleues
  • Jérôme Minière: un chanteur-compositeur que je ne connais pas, mais ma soeur m’a dit de jeter un coup d’oeil à ce qu’il a écrit; il n’y avait pas de ligne d’attente et on a eu le temps de piquer une jasette sur son livre, le quartier où se passe l’action, ses origines françaises, etc.
  • Dany Laferrière: J’ai fait autographier ma copie du Journal d’un écrivain en pyjama et on a discuté du Festival étonnants voyageurs à Saint-Malo parce que je pense y aller l’an prochain ou l’année d’après.
  • Mylène Durand: Vraiment gentille! J’avais beaucoup aimé son premier roman, L’immense abandon des plages, et ça avait précipité ma lecture des poèmes et du journal de Marie Uguay, puisque son titre provient d’un vers de cette poète au destin tragique.
  • Maude Veilleux: Une nouvelle auteur qui vient de publier son premier roman, assise toute seule…

L’activité la plus intéressante de la journée était une table ronde avec Kim Thuy et ses éditeurs en langues étrangères (anglais pour l’Amérique du Nord, anglais pour le UK, allemande, suédoise). On a parlé du processus du choix et de prise de décision pour faire traduire et publier (dans ce cas, des coups de coeur!), ainsi que des différents choix qui sont fait dans le choix des titres et du design de la couverture du livre. La discussion était animée par Kim Thuy et c’était tout-à-fait charmant.

Moment décevant: La rencontre entre Gilles Archambault et Katherine Pancol. Il me semble qu’elle n’a pas dit grand-chose. Quel contraste avec la superbe conversation qu’il venait juste d’avoir avec Marguerite Andersen, et l’entrevue entre Catherine Perrin et son éditeur.

La récolte, par maison d’édition:

XYZ

Jérôme Minière, L’enfance de l’art

Pascal Millet, Sayonara

Claude Jasmin, Élyse, la fille de sa mère

Hugo Léger, Le silence du banlieusard

Atelier 10

Véronique Côté, La vie habitable (recommandé par Jérôme Minière)

Prise de parole

Marguerite Andersen, La mauvaise mère

Poètes de brousse

 Normand Baillargeon, Une histoire philosophique de la pédagogie

 Normand Baillargeon, Légendes pédagogiques

Québec Amérique

Catherine Perrin, Une femme discrète

Plus que deux jours… Demain, il faut que je figure ce que je vais faire avec Émmanuel Carrère. J’ai Le royaume sur mon Kobo, j’ai déjà lu un peu plus du tiers. J’achète Limonov ou  La moustache?

Advertisements

One response »

  1. Wow!!! Really jealous that you met Dany Laferriere and chat to him ! I’m a big fan of his ….he’s not terribly well known here but I came across his books in France. I also have a copy of Ru to read altho it’s still in my TBR . Le Salon du Livre sounds like it was amazing !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s