Rafael Courtoisie, Poesía y caracol (Poésie et escargot)

Standard

J’ai rencontré brièvement Rafael Courtoisie au Festival international de poésie de Trois-Rivières, sans trop savoir à qui j’avais à faire. J’avais acheté un de ses recueils de poésie parce que c’était en espagnol (il  y avait quelques auteurs dont les recueils étaient en vente au kiosque du festival). J’avais aimé la couverture de carton sobre du recueil, le titre, les poèmes pour la plupart en prose.

Rafael Courtoisie est un poète, romancier et professeur qui a été nommé l’an dernier à l’Académie des lettres de l’Uruguay.

Poesía y caracol a beaucoup des éléments que j’ai le plus aimés quand j’étudiais la littérature d’expression espagnole: des éléments de mystère et de magie, l’ironie d’un style semblable à Cortázar, le rocambolesque de Borges.  On y rencontre une comparaison de la poésie à un escargot, donc la coquille est chargée de mystère. On y explore aussi le mystère des perles noires et la nécessité de la présence des brebis noires, qui représente la rébellion contre les règles:

Les brebis noires sont l’exception. Les blanches sont la règle.

Dans un troupeau de brebis noires l’exception, la rebelle, l’anarchiste et la désobéissante est la brebis blanche. Mais les troupeaux de brebis noires sont plutôt rares.

Défendre l’existence des brebis noires et des perles imparfaites est un devoir moral, un impératif suprême de la conscience.

(p. 14, traduction libre)

Le poète explore les opposés, les contraires, les contradictions et les ironies qui l’entourent. Il discute de la nature des portes et des clés, des différences entre les hommes maigres, forts, gros ou lents. Et on n’est pas seulement dans la beauté et l’évanescence, on explore aussi la nature du vice.

Et pendant ce temps, les escargots dorment dans les jardins…

Référence

Courtoisie, Rafael. Poesía y caracol. Editorial Fundación BBVA y Sibila, Sevilla, 2008.

Advertisements

2 responses »

  1. Pingback: Richard Flanagan, The Narrow Road to the Deep North | Sylvie's World is a Library

  2. Pingback: Rafael Courtoisie, Caras extrañas | Sylvie's World is a Library

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s