Lori Saint-Martin, Mathématiques intimes

Standard

Ce court recueil est un assemblage de micro-récits (la plupart moins d’une page) sur différents thèmes, dont les relations de couples, illicites ou non, les sentiments amoureux ou de haine, les relations familiales, la maternité, les voyages, et d’autres encore. Une section en particulier m’a frappée et elle s’appelle “Princesses et grenouilles”. Ces micro-récits offrent une réinterprétation plutôt cocasse de certains contes de fées, une version moderne de ce qui se passe après “ils furent heureux…”. Par exemple, le quatrième micro-récit:

Version mise à jour: ce matin, la belle est sortie du sommeil sans le baiser du prince (elle avait mis le réveil) et est partie travailler sans faire le lit ni la vaisselle. Le prince, lui, la trouve saumâtre. Elle n’a plus besoin de lui. Et quel bordel, ce château, je vous jure! Il reprend sa forme antérieure et part gober des mouches. La belle remarque à peine son départ. Elle a d’autres grenouilles à fouetter.

Le prince et la princesse ne sont pas toujours merveilleux et ne filent pas le parfait bonheur. Le prince en vient à regretter le passé et la liberté qu’il lui procurait même si à l’époque il n’aspirait qu’à trouver sa princesse… Et la princesse n’est pas jolie, innocente, et complaisante, au service de son prince… On n’a plus les princes et les princesses qu’on avait. Ceux-ci sont plus humains.

 

Lori Saint-Martin. Mathématiques intimes. Les éditions de L’instant même, Québec, 2014.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s