Bilan 2012 / Looking back on 2012

Standard

Bilan « lecture et blog » de l’année 2012

Quand j’ai commencé à écrire ce blog en début d’année 2012, je ne m’étais pas vraiment fixé d’objectifs. Je ne comptais pas nécessairement me rendre au bout de l’année et je n’avais pas considéré à quelle fréquence je voulais bloguer. Au bout du compte, ça a donné une demi-douzaine d’articles par mois, un peu plus que le nombre de livres que j’ai lu dans l’année et le rythme a été plutôt constant. Et j’ai eu du plaisir à le faire, ce qui est quand même la chose la plus importante.

En ce qui concerne la lecture, je me suis laissé guider par le hasard en bonne partie, mais il y a aussi deux thèmes qui ont inspirés mes choix.

Premier grand thème : La Suède! Celui-ci a émergé rapidement en début d’année, quoique si vous m’aviez demandé si c’est ce qui donnerait une couleur à l’année le 1er janvier dernier, je n’aurais pu vous répondre. Ma décision à la mi-janvier de prendre des vacances en Suède en mai m’a précipité dans une série de lectures d’auteurs scandinaves, suédois en majorité. J’appelle ça l’anthropologie par la littérature; essayer de comprendre une société par ce qui transpire de la production littéraire de ses écrivains. Comme je ne peux pas savoir si ce que je choisis est représentatif, le processus est plutôt aléatoire, mais oh combien plaisant. J’ai découvert un auteur qui va sûrement me suivre pour le restant de mes jours, Per Olov Enquist. Plusieurs autres ont le potentiel de devenir des compagnons de lecture à long terme.

Deuxième grand thème : redécouverte de la littérature québécoise contemporaine. Mes visites répétées au Salon du livre de Montréal en novembre et les lectures qui ont suivies m’ont fait redécouvrir ce que j’aimais tant dans la littérature québécoise et en particulier la poésie. Je suis littéralement (et littérairement) tombée en amour avec Hélène Dorion. Ses recueils de poésie sont maintenant à mon chevet en permanence.

Et troisièmement, comme d’habitude, les choix au hasard ont donné de bonnes découvertes aussi, autant pour les nouvelles publications que les classiques (bon, le progrès dans la lecture de Crime et châtiment est plutôt lent, tout comme l’a été Pour qui sonne le glas l’été dernier) mais la satisfaction de savoir enfin de quoi les autres parlent est quand même importante.

Le top 6 de l’année (plus ou moins en ordre):

  • Hélène Dorion, tout ce que j’ai lu
  • Per Olov Enquist, tout ce que j’ai lu
  • Jocelyne Saucier, Il pleuvait des oiseaux
  • Lars Gustafsson, The Death of the Beekeeper
  • Julian Barnes, The Sense of an Ending
  • Cormac McCarthy, No Country for Old Men

Vers quoi on s’en va pour 2013? La pile de livres non-lus à la maison est plutôt imposante. Il faudrait bien en lire quelques uns avant d’en acheter d’autres. Il y aussi pas mal de volumes emmagasinés sur mon Kobo. Je suis en train de découvrir deux poètes qui seront aux jeudis littéraires de la Librairie Paulines à la fin janvier. Comme j’ai l’intention du suivre un cours de littérature en ligne sur le fantastique et la science-fiction (https://www.coursera.org/course/fantasysf), ça va orienter une partie de mes lectures pour les premiers mois. Pour le reste, ça devrait être une continuation de la dernière année, avec quelques surprises en chemin.

J’ai l’intention d’aller au festival Métropolis Bleu au printemps (22 au 28 avril 2013), aux Correspondances d’Eastman cet été (8 au 11 août 2013) et au Salon du livre de Montréal à l’automne (20 au 25 novembre 2013). Ah, il y a aussi le festival de poésie de Trois-Rivières du 4 au 13 octobre… Dépendamment de la date de nos vacances en France l’été prochain, il est possible qu’on puisse s’arrêter au festival de poésie de Sète (19 au 27 juillet 2013) en plus de voir le musée Paul Valéry et l’Espace Georges Brassens. On verra, ni la date ni la destination ne sont vraiment arrêtées et je ne décide pas toute seule!

Bonne année à tous et bonnes lectures en 2013!

 

Reading and Blogging Summary 2012

When I started this blog at the beginning of 2012, I did not have any specific objectives. I did not want to constrain myself to write all year and I had not targeted a specific number of posts per month. In the end, there was a pretty steady frequency of about 6 posts per month, a slightly higher number that the actual number of books read. And I had fun doing it, which is the most important thing in my mind.

As far as reading itself goes, I did not have a specific plan or reading list in mind, although two themes greatly inspired my choices.

The major theme of the year : Sweden! This emerged early on but if you had asked me what would be the major theme on January 1st, I would not have been able to answer. My mid-January decision to vacation in Sweden in May prompted my desire to read Scandinavian authors, the majority of them Swedish. I call this anthropology through reading; trying to understand a society through the production of its writers. However, as I cannot really know whether what I have stumbled upon is representative, the process is somewhat random, but so much fun. I discovered an author that will most likely remain a long-time interest: Per Olov Enquist. Others have the potential to maintain my interest as well.

Second theme: rediscovery of current Quebec literature. My three visits to the Montreal Book Fair in November and the follow-up reading that I did helped me rediscovered what I liked in Quebec literature and in particular poetry. I literately fell in love with Hélène Dorion. Her poetry volumes are now a feature on my bedside table.

Of course, serendipitous discoveries were also a feature this year, as much for new publications as for classics (well, progress through Crime and Punishment has been slow, as it was for For Whom The Bell Tolls in the summer) but it is still satisfying to find out what it is that people refer to when they mention or quote these classical works.

Top 6 of the year (more or less in order):

  • Hélène Dorion, everything I have read
  • Per Olov Enquist, everything I have read
  • Jocelyne Saucier, Il pleuvait des oiseaux
  • Lars Gustafsson, The Death of the Beekeeper
  • Julian Barnes, The Sense of an Ending
  • Cormac McCarthy, No Country for Old Men

What will be the focus of 2013? The pile of unread book at home is rather large. It would be good to make a dent in it before buying more. There are also many unread books on my Kobo. I am in the process of discovering two poets who will be talking at the Librairie Paulines in Montreal at the end of January. As I intend to take a MOOC on fantasy and science-fiction in the beginning of the year (https://www.coursera.org/course/fantasysf), that may steer some of my reading for the coming months. As for the rest, it should be a continuation of last year, with some added surprises.

I intend to attend Metropolis Blue in the spring (April 22 to 28, 2013), the literary festival in Eastman in the summer (August 8 to 11, 2013), the Montreal book fair in the fall (November 20 to 25, 2013). There is also the Trois-Rivières poetry festival on October 4 to 13. And depending on when we take our vacation to France next summer, we may end up at the poetry festival in Sète (July 19 to 27, 2013) where we could also visit the Paul Valéry museum and the Georges Brassens museum. We’ll have to see, neither the date nor the destination have been settled and I don’t get to decide this one alone!

Happy new year to all! And good reading for 2013!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s